Grignan :

carte5

 

avec la visite de son château

DSC_0273

 

mais d'abord, dans les petites ruelles du village

DSC_0184

DSC_0186

 

et vue sur les toits !

DSC_0189

 

l'entrée du château

DSC_0190

 

la façade Est

DSC_0191

 

l'évolution du château

 

10° siècle : une fortification est construite par la petite aristocratie locale.

Avant 1035, le propriétaire du premier château devient Rostaing de Grignan.

Dès 1106, la présence du château va permettre le regroupement des habitations à son pied. C'est probablement au 12° siecle qu'est construite la première enceinte du bourg castral primitif.

Dans la seconde moitié du 12° siècle, les Adhémar de Monteil vont progressivement capter la seigneurie.

Un branche cadette des Adhémar, les Adhémar de Grignan, vont posséder la seigneurie en 1239.

DSC_0218

 

Au 13° siecle, le village s'agrandit, nécessitant une modification de l'enceinte vers le nord. La chapelle Saint-Romain est construite pour le château ainsi qu'un corps de salle allongé au nord dans le prolongement de la tour carrée résidentielle.

À la fin du 13° siecle, la seigneurie devient une baronnie.

Au14° siecle, la défense des portes du château se renforce.

DSC_0194

DSC_0221

 

 

Entre 1478 et 1495, Gaucher Adhémar (1450-1516) double la largeur de la salle, crée des espaces résidentiels et remanie les façades de l'ancienne forteresse du Moyen Âge.

C'est probablement le mariage de Gaucher Adhémar avec Diane de Montfort, héritière des titres de comte de Campobasso et de duc de Tremoli, qui a permis d'introduire de nouvelles formes architecturales.

En 1495, Gaucher Adhémar obtient de l'évêque de Die d'ouvrir une fenêtre dans la chapelle Saint-Romain pour construire la grande galerie d'apparat des Adhémar. L'état du château fait en 1516 après la mort de Gaucher Adhémar de Grignan cite deux fois la galerie qui est donc terminée à cette date.

Le roi François Ier, revenant de Marseille, est venu visiter le château en novembre 1533.

Entre 1540 et 1545, Louis Adhémar entreprend la construction du corps de logis sud. L'ensemble formé par la grande galerie, les espaces résidentiels est et le nouveau logis sud entoure la cour du puits.

C'est au milieu du 16° siècle qu'est construite la terrasse du château au-dessus de la collégiale.

Un second chantier est entrepris entre 1551 et 1556 pour la façade sud dite façade François 1er. Elle est construite entre deux tours médiévales réhabillées dans le style Renaissance. Elle a 18 mètres de hauteur et 52 mètres de long. Elle est composée de 14 travées, de colonnes, de pilastres, de fenêtres à doubles croisillons.

En novembre 1558, Louis Adhémar meurt sans enfants. Bien que Louis Adhémar ait légué son château au duc de Guise en 1552, un jugement annule cette donation en 1563. Son domaine revient à sa sœur Blanche, mariée à Gaspard de Castellane, baron d'Entrecasteaux. Leur fils, Gaspard de Castellane relève alors le nom des Adhémar de Monteil.

DSC_0195

DSC_0223

 

Jean-Baptiste de Félix du Muy, marquis de Saint-Mesmes, hérite du château; il est nommé en 1792 général de division des armées, puis chargé de mission en Suisse par le gouvernement de la République.

Malgré cela, il a été déclaré émigré, et le district de Montelimar, par arrêté du 11 nivôse an II (20 décembre 1793) ordonna la démolition du château comme l'un de ces « monuments qui insultent l'égalité en rappelant ces temps de servitude, de féodalité et de superstition, dont le fardeau a trop longtemps pesé sur un peuple rendu à la liberté ». La commission de Montélimar, placée sous la surveillance de Guitard, appelle Raymond Sauveton, maçon, et son équipe, qui démolit en quinze jours la toiture et les deux-tiers de la grande façade. Les matériaux furent vendus à l'encan pour 6 468 francs, dont furent déduits 1 462 francs pour frais de démolition. Le mobilier du château fut vendu du 18 au 27 décembre 1793.

 

 

Le château fut finalement reconstruit au début du 20° siecle à l'identique grâce aux soins de Marie Fontaine qui l’acheta le 18 décembre 1912 et qui mit toute sa fortune pour restaurer cet édifice entre 1913 et 1931

Le 17 avril 1947, le mur avec le portail du 17° siecle est inscrit au titre des monuments historiques.

Le 10 janvier 1979 le château est vendu au conseil général de la Drôme.

Le 24 février 1987, le château, le parc et les terrasses sont inscrits au titre des monuments historiques.

 

 

je ne mets pas beaucoup de photos... histoire que si tu passes par là, ce sera une découverte pour toi...

 

 

l'escalier principal

DSC_0197

la salle du Roi

DSC_0216

Galerie des "Adhémar"

DSC_0231

dehors :

DSC_0239

 

Place du Puits (un cadran solaire sur le mur du fond)

DSC_0240

vue plongeante sur la place de l'église (banc et noir) et les toits...

DSC_0241

DSC_0243

DSC_0246

sur la terrasse

DSC_0263

c'est jour de marché à Grignan !!

DSC_0271

que le temps passe vite !!

IMG_20180917_160430

 

IMG_20180917_160525  emoticones lol mdr 001emoticones lol mdr 001

on continue notre chemin... et nous remontons...

nous n'aurons pas le temps d'aller plus au Sud... mais en définitive, il fait vraiment trop chaud !!! et plus on va vers le Sud, plus il y a de moustiques !!

berk !!

 

 

 

la Drôme... pas beaucoup d'eau !!

DSC_0275

 

On se retrouve dans un petit camping "campagnard", à Cognin les Gorges

DSC_0295

 

IMG_20180919_155825

 

Le lendemain, direction Lumblin pour...

zoom (6)

 

la suite, mercredi prochain !!!