Direction, les Dombes !!

 

carte dombes

 

Notre-Dame des Dombes

Résultat de recherche d'images pour "notre dame des dombes"

 

DSC_0058 modif grand

 

À la fin des années 1850, Monseigneur de Langalerie, évêque de Belley, porte le projet de l'établissement d'une communauté monastique en Dombes, afin principalement d'aider au développement sanitaire, social et spirituel de cette région. Son choix se porte sur la fondation d'une abbaye cistercienne.

À cette époque, à la suite des nombreuses destructions de la Révolution française et à l'exil des moines survivants, il reste très peu d'abbayes cisterciennes en France. Une des seules fondations cisterciennes susceptible de fournir assez de moines pour créer la nouvelle abbaye est la fondation d'Hautecombe, recréée en 1826. Mais cette dernière est alors située dans le royaume Piémont Sardaigne (l'annexion de la Savoie n'a lieu qu'en 1860) et l'ordre cistercien estime diplomatiquement maladroit de demander à une communauté composée principalement de moines italiens de fonder une abbaye en France.

 

DSC_0059

Finalement, c'est 'abbaye de Notre-Dame d'Aiguebelle qui accepte de détacher quarante-quatre moines pour venir défricher la région et bâtir le nouveau monastère. Les conditions avancées par Mgr de Langalerie sont relativement avantageuses pour les trappistes : 160 hectares de terres leur sont offerts, y compris ferme et cheptel ; aussi, les trappistes les acceptent-ils assez facilement.

 

DSC_0060

DSC_0061

 

À la suite de la déclaration de guerre le 3 septembre 1939, 35 moines de l'abbaye sont appelés sous les drapeaux. Deux d'entre eux seront tués.

L'abbaye soutient les maquis environnants notamment en cachant Juifs et résistants. Elle est perquisitionnée plusieurs fois.

- Le 8 décembre 1943, le père Bernard (de son nom civil Gabriel Curis) est arrêté, et détenu à Montluc, puis déporté en Allemagne à Buchenwald, Dora et enfin Bergen-Belsen. Il y meurt le 11 avril 1944.

- Le 19 mai 1944, deux moines sont assassinés par les Allemands alors que d'autres sont envoyés en détention. Le premier moine assassiné est Frère Maurice (de son nom civil Octave Cordier) ; le second est Amédée Neyret, alors âgé de 33 ans.

 

DSC_0062

DSC_0063

DSC_0064

En 1946, l'abbaye reçoit la croix de chevalier de la Légion d'honneur pour faits de résistance ainsi que la croix de guerre 1939-1945. Le Père Bernard reçut également la légion d'honneur à titre personnel et posthume.

 

DSC_0065

Le 5 octobre 2002, l'abbaye Notre-Dame des Dombes, seul lieu du département de l'Ain décoré pour faits de résistance au cours de la Seconde Guerre mondiale, célèbre le 200e anniversaire de la création de la Légion d'honneur par l'Empereur, et accueille la célébration de cet anniversaire pour tout le département de l'Ain.

À cette occasion, une plaque commémorative est inaugurée dans l'enceinte de l'abbaye puis bénie pour rappeler l'implication de ses religieux au cours du conflit.

 

DSC_0066

 

Sur place, production de miel,

des pâtes de fruits, du jus de pomme,

des fromages,

et bien d'autres choses...

 

 

 

en route :

DSC_0055 modif

Voilà la fin de notre balade, écourté à cause de la pluie...

on aurait dû faire un périple un peu plus long :

carte prévision

en rouge, ce qu'on a fait...

en bleu, ce qui était prévu, retour au bord du Rhône...

 

et en vert, ce sera pour l'année prochaine !!

 

En septembre, on retourne en Bretagne, dans le Nord-Ouest...